Beaumesnil

L’académie va éditer le cahier de Beaumesnil
Les antiquités d’Agen

La parution est prévue pour la séance solennelle du 9 décembre 2017,
ouvrage de 144 pages, A4, quadri, papier 115 gr., couverture rigide contre-collée et dos cousu,
reproduction du cahier écrit et dessiné en 1772-1773, 47 pages, introductions 10 p.,
commentaires, analyses, index 87 p.
par R. de Flaujac, St. Capot, C. Pellehigue, J.-L. Moreno, A. Serventi, P. Simon,
Fr. Stéphanus, J.-L. Trézéguet.

Télécharger le bulletin de souscription

Share

samedi 23 septembre, vous êtes invité à la journée culturelle foraine de l’académie à Duras

PROGRAMME
7 h 45 (précises) – Départ en car, place Jasmin Agen, côté bureau de tabac
9 h 00 – Accueil (café) dans la cour du château du Duras
9 h 30 – Mot de Mme le Maire de Duras
MATIN
Communications :
9 h 45 – Monique DOLLIN DU FRESNEL : « Clément V et le népotisme »
10 h 30 – Alain PARAILLOUS : « Ourika (1823) de Claire de Kersaint, duchesse de Duras »
11 h 15 – Départ pour le château de Théobon (commune de Loubès-Bernac). Accueil et visite guidée du château restauré par les propriétaires, M. et Mme de TERSANT
12 h 15 – Déjeuner dans la salle des fêtes de Loubès-Bernac
APRÈS-MIDI
14 h 15 – Retour au château de Duras : conférence sur l’histoire et l’archéologie du château, suivie d’une visite par Bernard POUSTHOUMIS
17 h 00 – Rafraîchissement offert par la municipalité

Pour vous inscrire, merci de retourner le bon ci-dessous accompagné du paiement des frais

Share

Le 24 juin, l’académie à Meilhan puis à Couthures

Samedi 24 juin, l’académie a été à Meilhan dans le cadre de la première journée dédiée à M. A. Marzelles (cliquez ici pour connaître A. Marzelles).
L’assistance était studieuse pour écouter, après les mots habituels d’accueil, les deux intervenants, J.- B. Marquette pour parler de Meilhan au Moyen Âge et M. Jautard de l’amiral de Lacroze.


L’après-midi fut consacrée à une visite aux Gens de Garonne à Couthures, à la force et à la magie de Garonne.

Share

sortie de l’académie à Meilhan le 24 juin pour une journée « Albert Marzelles »

Pour participer, télécharger le bulletin ci-dessous en cliquant sur l’image et renvoyez le par courrier postal à l’Académie d’Agen, 9, bd de la République, 47 000 AGEN ou par courriel à societe.academique-agen@orange.fr en disant ce que vous ferez et vous réglerez par chèque le jour de la manifestation.

Pour savoir qui était Albert Marzelles, cliquez ici.

Share

Albert Marzelles et les Amis du Vieux Marmande

Albert Marzelles est un notable marmandais ayant cédé à la ville de Marmande sa maison pour y établir le musée municipal et une collection d’objets pour enrichir les fonds de ce futur établissement. C’est en 1866 que son père, Léopold, achète la maison du 17 rue Abel Boyé pour s’y installer comme négociant épicier.
Albert naquit à Marmande le 10 juillet 1859. Il épousa à Condom le 29 décembre 1890 Adrienne Marie Claudine Trezeguet. Ensemble ils eurent deux filles qui décédèrent de la tuberculose à 24 et 23 ans. Il devint dans un premier temps notaire à Lameillé Puy Lévêque dans le Lot. Collectionneur, il regroupait dans sa maison de Marmande des objets que son frère lui avait ramenés de ses nombreux voyages en Asie et en Afrique, mais aussi des meubles et objets anciens. Le 1er décembre 1913 il vend son étude à Puy Lévêque et part à Paris. Il occupera les fonctions de professeur à l’école de notariat, juge de paix suppléant du 5ème arrondissement et finit sa carrière à la direction de la dette inscrite au ministère des finances. C’est là qu’il fait la rencontre d’Hugues Bernadou. Sans héritier, souhaitant depuis longtemps créer un musée dans sa ville de Marmande, il nomme Hugues Bernadou légataire universel pour créer à partir de sa maison et de ses collections un musée. La ville de Marmande accepte le legs le 28 juillet 1939. Mais il faudra attendre 1969 et Michel Bernadou, fils d’Hugues Bernadou, pour que la ville exécute le testament. Jacques Clémens, agrégé d’histoire, accepte en 1976 la charge de conservateur bénévole et recueille d’autres legs, en particulier celui du général Brun. Avec Michel Bernadou, ils créent une association des amis du musée qui aura vocation à faire découvrir l’Histoire de la ville. L’association des amis du vieux Marmande et du musée Marzelles a fusionné en décembre 2016 avec la société académique d’Agen qui s’est engagé a perpétué le souvenir d’Albert Marzelles.

Share

mercredi 3 mai, accueil de G. Hanlon à l’académie

SONY DSC

En fin d’après-midi, le 3 mai, G. Hanlon, de passage à Agen, est venu jusqu’à l’académie rencontrer quelques administrateurs et envisager des travaux.

G. Hanlon, aujourd’hui professeur à l’Université d’Halifax au Canada, a rappelé qu’il est venu travaillé plus d’un an et demi à Agen pour rédiger sa thèse qui a été publiée sous le titre L’univers des gens de bien : culture et comportements des élites urbaines en Agenais-Condomois au XVIIe siècle aux Presses universitaires de Bordeaux en 1989 même si depuis plus de 20 ans il travaille davantage sur l’Italie. Sa bibliographie et de nombreux articles sont disponibles en cliquant ici.

Sa participation à un colloque a été envisagée ainsi que la publication de son ouvrage Confession and Community in 17th century France: Catholic and Protestant coexistence in Aquitaine (Philadelphia, 1993) qui, comme son titre ne le laisse pas supposer, concerne Layrac !

Share

Conférence de Pierre Courroux à la salle du Martrou

 

Mercredi 12 avril, l’académie avait choisi la salle du Martrou pour une séance ouverte. Elle avait invité P. Courroux à prononcer une conférence sur Casteljaloux à la fin du Moyen Âge.

Le public a répondu présent à cette initiative. Le cadre a enchanté les participants. L’exposé leur a permis de comprendre la place jouée par Casteljaloux dans la principauté des Albret et de comprendre comment progressivement Nérac s’est imposé.

 

SONY DSC

 

 

SONY DSC

SONY DSC

Share

Nouveaux horaires de diffusion des Chroniques de l’Académie sur Radio Bulle

 

A compter de ce mois, les Chroniques de l’Académie seront diffusées :

les 3èmes jeudis du mois à 13 h 30

puis rediffusés

le 1er jeudi du mois suivant à 19 h

le 1er samedi du mois à 21 h.

Donc premiers rendez-vous jeudi 19 janvier à 13 h 30 puis jeudi 2 février à 19 h et samedi 4 février à 21 h.

Mais le podcast est toujours et constamment à votre disposition sur http://radiobulle.net/ (cliquez ici pour y arriver).

A bientôt et merci de votre écoute !

Share